Navigation – Plan du site
Travaux récents

Ameneh YOUSSEFZADEH, Les bardes bakhshi du Khorassan iranien

Thèse de doctorat de l’Université de Paris X-Nanterre soutenue le 27 octobre 1997
p. 253
Référence(s) :

Ameneh Youssefzadeh, Les bardes bakhshi du Khorassan iranien. 310 p. , 20 illustrations, notations, table des mélodies-types + CD.Thèse de doctorat de l’Université de Paris X-Nanterre (Département d’ethnologie et de sociologie comparative), soutenue le 27 octobre 1997. Directeur de thèse : Jean During

Texte intégral

1Cette recherche, basée sur des enquêtes de terrain menées entre 1987 et 1995, présente la tradition des bardes bakhshi du Khorassan. Historiquement, le Khorassan a largement dépassé les limites régionales qui sont aujourd’hui les siennes, et a englobé au fil des siècles plusieurs états avoisinants. Il constitue donc un centre culturel puissant dont le rayonnement s’est étendu très loin : musique, poésie, récits épiques y ont pris appui sur les différents apports ethno-culturels, au gré des bouleversements politiques et religieux qui ont agité cette région.

2Le personnage le plus représentatif de la vie musicale y est le bakhshi, barde descendant d’une lignée de chanteurs/narrateurs que l’on retrouve dans toute l’Asie centrale où il assumait deux rôles : d’une part celui de chamane guérisseur, d’autre part celui de barde accompagné au luth à deux cordes dotâr. Au nord du Khorassan, le bakhshi, pour répondre à l’attente des différentes populations, se doit de pouvoir chanter en trois langues : persan, turc et kurde.

3Après un premier chapitre consacré au rappel de l’histoire et de l’ethnologie du Khorassan, le chapitre II définit le statut, la fonction et la vie du bakhshi. Les chapitres III et IV analysent le répertoire des bardes, définissant en outre les sources auxquelles ils puisent et les genres littéraires auxquels se rattachent leurs compositions. Le chapitre V aborde les caractéristiques musicales des prestations du bakhshi au plan de l’organologie du dotâr, des structures modales et des rythmes. En conclusion, le dernier chapitre fait le point sur la situation nouvelle des bardes dans le contexte socio-politique iranien tel qu’il a été redéfini par la nouvelle République islamique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Ameneh YOUSSEFZADEH, Les bardes bakhshi du Khorassan iranien », Cahiers d’ethnomusicologie, 11 | 1998, 253.

Référence électronique

« Ameneh YOUSSEFZADEH, Les bardes bakhshi du Khorassan iranien », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 11 | 1998, mis en ligne le 07 janvier 2012, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://ethnomusicologie.revues.org/1664

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page