Navigation – Plan du site
Thèses

Dariush ZARBAFIAN : La musique savante iranienne, contribution à l’analyse des systèmes modaux et de la métrique

Thèse de doctorat en musicologie, soutenue le 18 octobre 2008 à l’Université de Toulouse – Le Mirail, France
p. 307
Référence(s) :

Dariush ZARBAFIAN : La musique savante iranienne, contribution à l’analyse des systèmes modaux et de la métrique. Thèse de doctorat en musicologie, soutenue le 18 octobre 2008 à l’Université de Toulouse – Le Mirail, France. Directeur scientifique de thèse: Simha Arom, co-directeur: Jésus Aguila. 1 volume (294 pages), six chapitres et un CD.

Texte intégral

1La présente recherche a pour but d’étudier l’ensemble du répertoire de la musique savante iranienne appelé radif. Elle propose une nouvelle classification des modes de cette musique, considérant que, pendant l’ère moderne de la musique iranienne, l’influence de la théorie de la musique occidentale d’une part, et une articulation faussée entre la théorie et la pratique de cette musique d’autre part, ont conduit à une classification arbitraire des modes iraniens.

2En effet, au cours de leur histoire, ces systèmes – par ailleurs très anciens – ont subi des altérations majeures qui en ont occulté la cohérence initiale. En tant que musicien praticien et originaire de l’Iran, nous avons été confronté à bon nombre d’incohérences dans nos multiples tentatives d’appréhension globale du système modal iranien; les explications théoriques existantes n’ont jamais pu satisfaire totalement notre curiosité.

3Dans cette thèse, nous avons humblement cherché à dénoncer les faux semblants. Nous avons engagé une démarche scientifique afin d’essayer de mettre en évidence une classification plus simple et plus cohérente. Notre position, entre émique et étique, place notre recherche au centre d’un double échange, en partageant les deux approches, tant occidentale qu’iranienne – ce que nous appelons le « partage temporel du savoir».

4L’originalité de notre démarche est qu’au lieu d’accepter tel quel l’héritage que nous avons reçu, nous avons essayé de fonder notre travail sur des aspects plus structurels et techniques, en empruntant nos méthodes à Simha Arom. Enfin, en simplifiant et en rendant plus cohérente la théorie modale et rythmique de la musique savante iranienne, cette thèse ouvre de nouvelles perspectives de jeu, d’interprétation et de création, tout en restant fidèle au devoir de transmission fixé par la tradition.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Dariush ZARBAFIAN : La musique savante iranienne, contribution à l’analyse des systèmes modaux et de la métrique », Cahiers d’ethnomusicologie, 22 | 2009, 307.

Référence électronique

« Dariush ZARBAFIAN : La musique savante iranienne, contribution à l’analyse des systèmes modaux et de la métrique », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 22 | 2009, mis en ligne le 31 décembre 2011, consulté le 02 septembre 2014. URL : http://ethnomusicologie.revues.org/1020

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page