Navigation – Plan du site
Thèses récentes

Elise Person, Le langage de la salsa : étude culturelle et lexicologique des musiques populaires dans la Caraïbe hispanique

Thèse de doctorat de l’Université de Bretagne Occidentale (département d’espagnol), 2000
p. 274
Référence(s) :

Le langage de la salsa : étude culturelle et lexicologique des musiques populaires dans la Caraïbe hispanique. 1017 p. (5 vol. ), 5 axes chronologiques, 11 cartes, 30 tabl., index général. Thèse de doctorat de l’Université de Bretagne Occidentale (département d’espagnol), soutenue le 17 juin 2000. Directeur de thèse : Philippe Cahuzac.

Texte intégral

1Cette thèse propose une approche culturelle et lexicale de la chanson populaire caraïbe dans quatre zones : Cuba, Porto Rico (et New York), la République Dominicaine et la Colombie. L’étude veut montrer les liens qui unissent le parler populaire et celui qui est véhiculé par la chanson et l’influence de l’un sur l’autre.

2La première partie est une introduction d’ordre historique, culturel et littéraire qui donne les informations essentielles quant à la naissance et l’évolution des principaux rythmes ruraux et urbains de la Caraïbe. Ces musiques donnent naissance ensuite à la salsa urbaine (à New York) qui se propage dans les pays de la Caraïbe où elle fusionne avec les musiques locales. Une analyse thématique permet de replacer les chansons dans leur contexte, démarche essentielle pour la bonne compréhension du lexique ensuite étudié.

3La deuxième partie est principalement lexicale. Sur la base d’un chansonnier de 380 chansons (150 pour Cuba, 130 pour Porto Rico et New York, 50 pour la République Dominicaine et 50 pour la Colombie) elle aborde les différenciations lexicales de chaque zone étudiée, met en relief les caractéristiques extrahispaniques (indigénismes, africanismes etc.) de l’espagnol vehiculé dans les chansons et montre ainsi les spécificités lexicales de chaque pays. Elle analyse aussi les glissements de sens et la double interprétation dans la chanson populaire et étudie la présence du parler populaire et/ou musical dans la lexicographie actuelle.

4Le parler de la chanson se révèle comme un organe de conservation et de diffusion de l’héritage linguistique de l’espagnol caraïbe. L’intégration du lexique cubain dans la chanson des autres pays est indéniable, alors que l’inverse ne se vérifie pas ou que beaucoup moins. Cuba exerce une sorte de domination lexicale sur la chanson caraïbe. Une enquÍte de terrain en Colombie permet de démontrer que la chanson caraïbe insulaire diffuse un parler particulier qui s’intègre dans le parler caraïbe péninsulaire : la chanson et la musique populaires exercent une influence certaine sur le parler populaire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Elise Person, Le langage de la salsa : étude culturelle et lexicologique des musiques populaires dans la Caraïbe hispanique », Cahiers d’ethnomusicologie, 13 | 2001, 274.

Référence électronique

« Elise Person, Le langage de la salsa : étude culturelle et lexicologique des musiques populaires dans la Caraïbe hispanique », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 13 | 2001, mis en ligne le 14 décembre 2011, consulté le 31 octobre 2014. URL : http://ethnomusicologie.revues.org/789

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page