Navigation – Plan du site

Note aux auteurs

Les auteurs désirant contribuer à un dossier des Cahiers d’ethnomusicologie ou publier une brève, un entretien ou un compte rendu (livres, disques, multimédia, rencontres...) peuvent contacter la Rédaction ou lui envoyer leurs écrits à l’adresse suivante :

Cahiers d’ethnomusicologie, rédaction
ADEM, 10, rue de Montbrillant
CH-1201 Genève
Tél. +41 22 418 45 50
email : la.adem@mail-box.ch

Les Cahiers d’ethnomusicologie ne publient que des inédits, de préférence rédigés en langue française ; les contributions retenues écrites en d’autres langues seront traduites en français.

Chaque article est soumis à un ou plusieurs experts, qui en évaluent l’intérêt scientifique, la qualité formelle et l’adéquation au thème du dossier. Le Comité de rédaction décide ensuite du bien-fondé de sa publication et se réserve le droit de proposer des modifications à l’auteur ou de refuser un article s’il ne correspond pas aux critères, aux normes et à la perspective de la revue. Les articles et comptes rendus non retenus ne seront ni renvoyés ni conservés.

Tout auteur d’un article ou d’un entretien reçoit à parution deux exemplaires du volume des Cahiers d’ethnomusicologie dans lequel il aura été publié – les auteurs de comptes rendus en reçoivent un – ainsi qu’une version PDF de leur texte mis en page.

Normes éditoriales

La longueur souhaitée est : pour un article, de 30'000 à 40'000 caractères maximum, espaces compris (bibliographie et notes inclues), et, pour un compte rendu, de 6'000 à 10'000 caractères.

L’original est à remettre à la Rédaction sous la forme d’un CD-R ou d’un fichier attaché et d’une sortie imprimante. Composé avec un logiciel de type Word, le texte doit être saisi en interligne 1,5, dans la police Arial de corps 12, avec des marges (gauche, droite, haut et bas) de 2,5 cm, sans autre enrichissement typographique que l’emploi de caractères italiques et éventuellement de signes diacritiques (éviter les « feuilles de style » et les mots en majuscules).

Les notes, dont les appels figureront dans le texte en numérotation continue, sont à placer en bas de page, et le texte doit être suivi de la liste de ses références (bibliographiques, discographiques, etc.), d’un résumé d’une dizaine de lignes et d’une notice biographique sur l’auteur d’environ 5 lignes. L’emplacement souhaité des illustrations (remises sous format JPG ou TIFF, 300 dpi) sera signalé dans le corps du texte par un numéro entre crochets carrés [Fig. 1 : xxx]. Les photos seront si possible datées et suivies du nom de leur auteur.

Les citations et références doivent être indiquées selon le système dit « américain » : mention entre parenthèse, dans le corps du texte, du nom de l’auteur, de la date de publication et de la ou des page(s) où se trouve le texte mentionné, par exemple : (Rouget 1990 : 247). La liste des références en fin d’article doit être indiquée de la manière suivante :

Pour un livre
ROUGET Gilbert
1990 [1980] La musique et la transe. Esquisse d’une théorie générale des relations de la musique et de la possession. Nouvelle édition revue et augmentée. Paris : Gallimard.

Pour un article de revue
DURING Jean
2006 « Du samâ’ soufi aux pratiques chamaniques : nature et valeur d’une expérience ». Cahiers de musiques traditionnelles 19 : 79-92.

Pour un article dans un ouvrage collectif
BRAILOIU Constantin
1960 « La vie antérieure », in Roland-Manuel, dir. : Histoire de la musique 1. Collection « La Pléiade ». Paris : Gallimard : 119-127.

Tout auteur d’un article ou d’un entretien reçoit à parution deux exemplaires du volume des Cahiers d’ethnomusicologie dans lequel il aura été publié – les auteurs de comptes rendus en reçoivent un – ainsi qu’une version PDF de leur texte mis en page.

Dossiers des Cahiers : coordinateurs externes

Toute personne ou groupe de personnes souhaitant coordonner le dossier thématique d’un volume à venir des Cahiers est libre d’en faire la proposition au Comité de rédaction. Il peut s’agir d’actes de colloques scientifiques ou d’idées originales, sans lien avec un événement particulier. Il est souhaité que chaque article propose un éclairage problématisé sur le thème commun, distinct et complémentaire des autres, et que les contextes culturels de l’ensemble des contributions soient variés.

Les propositions adressées à la rédaction doivent contenir :

  • description du thème du dossier proposé ;

  • auteurs pressentis (en principe douze) et titres, même provisoires, de leurs contributions ;

  • si possible, abstracts des contributions envisagées ;

  • délai de rédaction communiqué aux auteurs ;

  • date à laquelle l’ensemble des tapuscrits, annexes (résumé, mots clés et notice biographique des auteurs) seront remis à la rédaction.

La ou les personnes intéressée(s) à coordonner un dossier s’engage(nt) à :

  • relire et corriger chaque article avant de l’envoyer à la rédaction ;

  • le cas échéant, le retravailler avec l’auteur jusqu’à parvenir à une version publiable, tant sur le fond que la forme et le respect des normes éditoriales des Cahiers ;

  • rédiger une introduction argumentée au dossier, d’une longueur de 10'000 à 30'000 signes (espaces compris).


Le ou les coordinateurs de tels dossiers apparaîtront en p. 2 couverture des Cahiers en tant que membre(s) invité(s) du comité de rédaction. En principe, aucun défraiement n’est prévu pour ce travail.