Skip to navigation – Site map
Thèses

Laura FLÉTY : Les cortèges de la fortune. Dynamiques sociales et corporelles chez les danseurs de morenada (La Paz, Bolivie)

Thèse de doctorat en anthropologie, soutenue à l’Université de Paris Ouest Nanterre le 22 juin 2015
p. 261
Bibliographical reference

Laura FLÉTY : Les cortèges de la fortune. Dynamiques sociales et corporelles chez les danseurs de morenada (La Paz, Bolivie)
Thèse de doctorat en anthropologie, soutenue à l’Université de Paris Ouest Nanterre le 22 juin 2015.
338 p., annexes vidéo
Directeur de thèse : Jacques Galinier

Full text

1Cette thèse doctorale met en lumière la manière dont représentations et pratiques économiques, chorégraphiques et dévotionnelles interagissent au sein d’une communauté de commerçants et artisans de La Paz (Bolivie). Issus de la migration autochtone aymara, ces derniers construisent laborieusement leur réussite sociale dans la société urbaine. C’est par la pratique d’une danse appelée la morenada, exécutée chaque année lors de la célébration du Christ protecteur de la ville – Jesús del Gran Poder – que ces derniers affirment simultanément leur nouveau pouvoir économique et leur foi catholique.

2Par une approche pragmatique de la danse, l’auteur décrit et analyse les pratiques sensori-motrices tout à fait spécifiques de cette performance : l’expérience de la pesanteur et de l’ivresse, de la force physique et de l’endurance. La morenada – danse centrale du rituel – met en scène des personnages aux visages noirs, portant de lourds costumes, démesurés et opulents. Une section féminine les précède, formée de danseuses parées de bijoux et de tissus somptueux. Ces corps-objets ostentatoires créent une esthétique complexe de la richesse et de l’abondance, analysée tout au long de cette étude. Celle-ci montrera que la danse et, plus largement, les pratiques du corps qui l’entourent, s’avèrent être un outil central pour la compréhension des parcours d’ascension sociale des danseurs.

3Ce travail interroge ainsi la manière dont dynamiques sociale et corporelle concourent à inventer un rapport singulier à la prospérité dans lequel la danse n’est pas seulement le registre expressif de la réussite urbaine, mais aussi sa mesure et sa condition.

Top of page

References

Bibliographical reference

« Laura FLÉTY : Les cortèges de la fortune. Dynamiques sociales et corporelles chez les danseurs de morenada (La Paz, Bolivie) », Cahiers d’ethnomusicologie, 29 | 2016, 261.

Electronic reference

« Laura FLÉTY : Les cortèges de la fortune. Dynamiques sociales et corporelles chez les danseurs de morenada (La Paz, Bolivie) », Cahiers d’ethnomusicologie [Online], 29 | 2016, Online since 20 May 2017, connection on 16 October 2017. URL : http://ethnomusicologie.revues.org/2625

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page