Skip to navigation – Site map
Dossier : Ethnomusicologie appliquée

L’ethnomusicologie appliquée, pour qui ? pourquoi ?

Laurent Aubert, Monique Desroches and Luciana Penna-Diaw
p. 9-17

Excerpt

Full text document will be published online on December 2018.

Outline

Les champs de l’ethnomusicologie appliquée
« Préservation », « sauvegarde », « conservation »…
La mise en spectacle des musiques du monde
Les nouveaux cadres de transmission
Ethnomusicologie et dialogue des cultures

First lines

Les champs de l’ethnomusicologie appliquée

La perspective de ce qu’il est convenu d’appeler l’ethnomusicologie appliquée est devenue un courant important de notre discipline. Traduction relativement fidèle de l’anglais « applied ethnomusicology », ce terme est en train de s’imposer en français pour définir un large éventail de travaux et de pratiques issus de diverses réflexions sur le sens de notre activité. Depuis quelques années, la problématique de l’ethnomusicologie appliquée anime de nombreuses recherches en cours dans des cadres académiques tels que le Centre de recherche en ethnomusicologie (CREM) du CNRS à l’Université de Nanterre, l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) à Paris ou le Laboratoire d’ethnomusicologie et d’organologie (LEO) de l’OICRM à l’Université de Montréal. Mais elle est aussi au cœur des préoccupations d’institutions à vocation non universitaire, comme la Cité de la musique-Philharmonie de Paris avec son département Éducation, l’Université ...

Top of page

References

Bibliographical reference

Laurent Aubert, Monique Desroches and Luciana Penna-Diaw, « L’ethnomusicologie appliquée, pour qui ? pourquoi ? », Cahiers d’ethnomusicologie, 29 | 2016, 9-17.

Electronic reference

Laurent Aubert, Monique Desroches and Luciana Penna-Diaw, « L’ethnomusicologie appliquée, pour qui ? pourquoi ? », Cahiers d’ethnomusicologie [Online], 29 | 2016, Online since 31 December 2018, connection on 19 August 2017. URL : http://ethnomusicologie.revues.org/2582

Top of page

About the authors

Laurent Aubert

Laurent AUBERT est le directeur des Ateliers d’ethnomusicologie, un institut dédié à la diffusion des musiques du monde qu’il a fondé à Genève en 1983. De 1984 à 2011, il a aussi été conservateur au Musée d’ethnographie de Genève (MEG) et secrétaire général des Archives internationales de musique populaire (AIMP), dont il a dirigé la collection de CDs. Parallèlement à des recherches de terrain, notamment en Inde, il travaille sur des questions liées aux pratiques musicales en migration, à la mise en spectacle des musiques et des danses traditionnelles et à la place qu’elles occupent dans les processus contemporains de globalisation culturelle.

By this author

Monique Desroches

Monique DESROCHES est professeure émérite à la Faculté de musique de l’Université de Montréal où elle a enseigné entre 1987 et 2015. Elle y est directrice à l’OICRM du Laboratoire de recherche sur les musiques du monde (LRMM) et du Laboratoire d’ethnomusicologie et d’organologie (LEO). Ses recherches portent sur l’arrimage « corps, performance et signature singulière » et sur la « mise en spectacle de traditions musicales aux Antilles françaises ». Elle est l’auteure et cosignataire de plusieurs ouvrages sur les musiques des Antilles et des îles de l’océan Indien.

By this author

Luciana Penna-Diaw

Luciana PENNA-DIAW chercheuse associée au laboratoire « Eco-anthropologie et ethnobiologie » (UMR 7206 du CNRS-MNHN), est responsable des ateliers de pratique instrumentale et des formations à la Cité de la musique-Philharmonie de Paris. Sa recherche porte sur la musique des Wolof et des Seereer du Sénégal. Auteur de plusieurs articles et CDs (Ocora-Radio France), elle coordonne la collection « Traditions chantées » (Éd. Cité de la musique) et a signé l’ouvrage à vocation pédagogique Chants wolofs du Sénégal. Depuis 2016, elle est la Présidente de la Société française d’ethnomusicologie.

By this author

Top of page

Copyright

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Top of page