Navigation – Plan du site
Thèses

Angéline YÉGNAN-TOURÉ : Les arcs musicaux dans quelques musées d’Europe : une étude organologique, acoustique, musicologique, muséologique et ethnologique

Thèse de Doctorat soutenue le 10 décembre 2014 à l’Université Paris Sorbonne (Centre Clignancourt)
p. 301
Référence(s) :

Angéline YÉGNAN-TOURÉ : Les arcs musicaux dans quelques musées d’Europe : une étude organologique, acoustique, musicologique, muséologique et ethnologique
Thèse de Doctorat soutenue le 10 décembre 2014 à l’Université Paris Sorbonne (Centre Clignancourt)
525 p., 2 CD audio
Directeur de thèse : François Picard

Texte intégral

1Si dans son aspect physique, l’arc musical est simple, à l’issue de notre étude, nous nous rendons compte qu’il n’est plus indiqué de le qualifier comme tel. Car dans sa forme fondamentale (branche arquée maintenue dans cette position par une lanière), il renferme une complexité qui se dévoile à nous par les liens qui existent entre les différents éléments qui le composent. Sa complexité est également apparente dans la variété des arcs musicaux, dans le jeu propre à chacun et dans la divergence des techniques et circonstances de jeu. L’analyse acoustique des sons de cet instrument en révèle davantage la complexité à travers la variété de la nature des sons puis leur fluctuation que nous avons eu le temps de constater.

2Par ailleurs, dans la signification que les populations attribuent à cet instrument, la complexité de l’arc musical se fait plus flagrante car elle dévoile un aspect de l’identité sociale des peuples, aussi bien de ceux qui l’observent dans les musées que de ceux chez qui ont été collectés ces instruments. Car si pour les uns il est instrument de divertissement, pour les autres, il est objet de rituel, instrument parleur et médiateur, objet chargé d’une profonde et riche histoire des peuples d’Afrique. Cette étude entend enfin favoriser une meilleure collaboration entre le nord et le sud, et encourager une connaissance plus juste de l’autre, une connaissance fondée sur des valeurs et non des de simples préjugés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Angéline YÉGNAN-TOURÉ : Les arcs musicaux dans quelques musées d’Europe : une étude organologique, acoustique, musicologique, muséologique et ethnologique », Cahiers d’ethnomusicologie, 28 | 2015, 301.

Référence électronique

« Angéline YÉGNAN-TOURÉ : Les arcs musicaux dans quelques musées d’Europe : une étude organologique, acoustique, musicologique, muséologique et ethnologique », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 28 | 2015, mis en ligne le 20 septembre 2016, consulté le 21 août 2017. URL : http://ethnomusicologie.revues.org/2560

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page