Navigation – Plan du site

3 | 1990
Musique et pouvoirs

Selon une croyance quasi universelle, certaines musiques sont investies de pouvoirs, d'où leur efficacité dans des rites permettant à l'individu ou à la collectivité de communiquer avec le monde invisible. D'autres musiques sont porteuses de messages subliminaux et d'effets, dans la mesure où leurs formes sont adaptées à leur finalité. Ainsi, l'usage de la musique à des fins politiques est fréquent, en tant que signe du pouvoir ou que de véhicule de sa propagation. Cette relation peut d'ailleurs revêtir une autre dimension : celle de l'influence du politique sur le musical.

Pouvoirs de la musique, pouvoirs par la musique, pouvoirs sur la musique : tels sont les axes d'une relation toujours complexe et ambigüe que les contributions à ce cahier se proposent d'aborder.