Navigation – Plan du site
Thèses

Anaïs VAILLANT : La batucada des gringos : appropriations européennes de pratiques musicales brésiliennes

Thèse de doctorat en anthropologie, soutenue le 11 décembre 2013 à l’Université d’Aix-Marseille
p. 345
Référence(s) :

Anaïs Vaillant : La batucada des gringos : appropriations européennes de pratiques musicales brésiliennes
Thèse de doctorat en anthropologie, soutenue le 11 décembre 2013 à l’Université d’Aix-Marseille
443 pages, dont annexes : corpus entretiens, observations, groupes, affiches, photographies, partitions, film « Suomen Papagaio » (26 mn), 1 CD audio
Directeur de thèse : Jean-Luc Bonniol

Texte intégral

1À partir de l’exemple du phénomène des batucadas en France et en Europe, cette thèse propose d’explorer des processus d’appropriations culturelles de modèles musicaux brésiliens, en particuliers ceux du samba enredo carioca, du samba-reggae bahianais et du maracatu recifense. L’ethnographie, entreprise entre 2000 et 2010, se compose de nombreux récits de vie et entretiens semi-directifs réalisés auprès d’amateurs de percussions brésiliennes et de musiciens professionnels (français et brésiliens) ; d’observations de pratiques musicales en Europe et au Brésil ; de participations de l’ethnographe à des projets artistiques dans le sud de la France. À rebours d’une approche historique de l’objet diffusé, ce travail propose de restituer des parcours d’appropriations en partant de l’émergence et du déploiement de la batucada en France. Sont abordés plusieurs champs de l’appropriation musicale : la forme instrumentale de la batucada, les modèles brésiliens et les postures artistiques vis-à-vis de ces modèles qui révèlent une recherche commune d’une pratique culturelle « populaire », vivante et festive. Des représentations idéalisées du Brésil, de ses musiques et de ses carnavals semblent répondre à cette quête. Les voyages vers les sources musicales au Brésil tendent à devenir une étape importante de l’appropriation musicale européenne et leur observation permet de mettre en exergue les enjeux sociaux et culturels entre Brésiliens et étrangers autour des transmissions musicales. Deux études de cas, dans le sud de la France et en Finlande (Helsinki) présentent en détail différentes formes d’appropriations culturelles par lesquelles la batucada permet une expression localisée. Enfin, le cas particulier de la batucada permet d’ouvrir un débat général sur l’appropriation culturelle dans le contexte de la mondialisation.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Anaïs VAILLANT : La batucada des gringos : appropriations européennes de pratiques musicales brésiliennes », Cahiers d’ethnomusicologie, 27 | 2014, 345.

Référence électronique

« Anaïs VAILLANT : La batucada des gringos : appropriations européennes de pratiques musicales brésiliennes », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 27 | 2014, mis en ligne le 14 novembre 2014, consulté le 27 mars 2017. URL : http://ethnomusicologie.revues.org/2241

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page