Navigation – Plan du site
Thèses

Marie HIRIGOYEN BIDART : Le chant basque monodique (1897-1990) : analyse musicologique comparée des sources écrites et musicales

Thèse de doctorat en musicologie, soutenue le 25 septembre 2012 à l’Université Toulouse 2 Le Mirail
p. 329
Référence(s) :

Marie HIRIGOYEN BIDART : Le chant basque monodique (1897-1990) : analyse musicologique comparée des sources écrites et musicales
Thèse de doctorat en musicologie, soutenue le 25 septembre 2012 à l’Université Toulouse 2 Le Mirail
288 pages + 62 pages d’annexes, 1 CD contenant quinze chants du corpus
Directeurs de thèse : Philippe Canguilhem, Jean-Christophe Maillard, Pascal Gaillard

Texte intégral

1Le XXe siècle marque le début de l’étude musicologique sur le chant basque, concept apparu dans le courant du XIXe siècle. La plupart des recherches insistent sur les spécificités de cette pratique. À cette même époque, l’enregistrement de ce répertoire permet la constitution d’archives sonores. Pourtant, musicologues et collecteurs de sources sonores ne se rencontrent pas. Or, l’examen approfondi des études musicologiques publiées sur le chant basque amène à penser que les caractéristiques musicales attribuées à cette pratique tout au long du XXe siècle ne sont pas toutes pertinentes, que ce soit dans les termes employés ou dans la conception même de la musique. Elles renseignent parfois plus sur les auteurs et le contexte de leurs écrits que sur la musique elle-même. Ces descriptions peuvent de ce fait être nuancées à la lumière de nouvelles analyses.

2Une comparaison diachronique et synchronique de sources écrites et musicales de la fin du XIXe siècle à la fin du XXe siècle permet d’une part d’observer le lien entre ce qui est « dit » sur le sujet du point de vue musicologique et ce que nous pouvons en entendre, et d’autre part de repérer les caractéristiques musicales communes qui se dégagent de l’ensemble. Nous formulons l’hypothèse qu’il existe dans le chant basque monodique, non des caractéristiques musicales intrinsèques, mais des éléments musicaux mobiles, variés, des « indices », notamment du point de vue de la hauteur des sons, qui peuvent être observés grâce à des outils d’analyse modernes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Marie HIRIGOYEN BIDART : Le chant basque monodique (1897-1990) : analyse musicologique comparée des sources écrites et musicales », Cahiers d’ethnomusicologie, 26 | 2013, 329.

Référence électronique

« Marie HIRIGOYEN BIDART : Le chant basque monodique (1897-1990) : analyse musicologique comparée des sources écrites et musicales », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 26 | 2013, mis en ligne le 20 février 2014, consulté le 01 mai 2017. URL : http://ethnomusicologie.revues.org/2116

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page