Navigation – Plan du site
Thèses

Lorraine ROUBERTIE : La transmission du jazz en Afrique du Sud. Penser l’héritage d’un enseignement inégalitaire dans le contexte post-apartheid. L’exemple du Western Cape

Thèse de doctorat en Musique et musicologie, soutenue à l’Université Paris 8 – Saint-Denis le 20 juin 2012
p. 327
Référence(s) :

Lorraine ROUBERTIE : La transmission du jazz en Afrique du Sud. Penser l’héritage d’un enseignement inégalitaire dans le contexte post-apartheid. L’exemple du Western Cape
Thèse de doctorat en Musique et musicologie, soutenue à l’Université Paris 8 – Saint-Denis le 20 juin 2012
592 p., annexe audio (CD)
Directeur de thèse : Denis-Constant Martin

Texte intégral

1Depuis plus d’un siècle, l’Afrique du Sud est le lieu d’une réappropriation singulière et autonome de l’idiome jazzistique, qui se joue en milieu populaire urbain, au sein des populations victimes de l’oppression raciale. Ce processus d’acculturation s’effectue sur un plan musical aussi bien que symbolique, le jazz représentant un modèle de contre-modernité non-blanche. Avec la fin de l’apartheid, cette musique a changé de statut tout en continuant d’être investie des valeurs spécifiques à la période de reconstruction de l’Afrique du Sud. Aujourd’hui, de nouvelles questions se posent aux jeunes générations de musiciens face à l’uniformisation culturelle planétaire perçue comme une nouvelle menace de dissolution identitaire. Des questions qui se traduisent notamment par la tentation d’un retour aux racines, la nostalgie d’un âge d’or mythique de la création non-blanche, ou la volonté de dépasser l’imaginaire de l’apartheid.

2Tâchant d’éclairer ces mécanismes psycho-sociaux et leurs ‘traductions’ musicales, la thèse interroge et analyse les processus de transmission du jazz dans l’Afrique du Sud post-apartheid. Deux grandes questions sont envisagées : d’une part, quelles sont les méthodes utilisées dans ce contexte très particulier pour enseigner une musique qui se caractérise par l’improvisation et le traitement souple des règles musicales ? D’autre part, que signifie enseigner une musique dénommée jazz dans l’Afrique du Sud des années 2000 et, plus spécifiquement, quelles sont les constructions identitaires qui sont attachées à l’idée de jazz, tout particulièrement lorsqu’on parle de jazz sud-africain, voire de Cape jazz ?

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Lorraine ROUBERTIE : La transmission du jazz en Afrique du Sud. Penser l’héritage d’un enseignement inégalitaire dans le contexte post-apartheid. L’exemple du Western Cape », Cahiers d’ethnomusicologie, 26 | 2013, 327.

Référence électronique

« Lorraine ROUBERTIE : La transmission du jazz en Afrique du Sud. Penser l’héritage d’un enseignement inégalitaire dans le contexte post-apartheid. L’exemple du Western Cape », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 26 | 2013, mis en ligne le 20 février 2014, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://ethnomusicologie.revues.org/2110

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page