Navigation – Plan du site

Cahiers d’ethnomusicologie

  • 27 | 2014
    Festivalisation(s)
    couverture 27

    Bien qu’elle s’inscrive dans une histoire plus ancienne, la « festivalisation » des « musiques du monde » a connu un prodigieux essor au cours des vingt-cinq dernières années. Mais au delà de leurs similitudes formelles, ces manifestations n’obéissent-elles pas à des logiques distinctes et parfois même antagonistes ? En quoi se démarquent-elles des concerts « normaux » ? N’évoluent-elles pas au fil du temps, générant chacune des effets singuliers ?(...)

  • 26 | 2013
    Notes d’humour
    Cahiers d'ethnomusicologie 26 | Notes d’humour

    Existe-t-il un humour sonore ? Qu’il s’agisse de chansons comiques ou de formes théâtrales, la musique est souvent mêlée à des constructions humoristiques. Mais qu’apporte-t-elle au juste ? Ce volume propose des descriptions ethnographiques de différents cas d’humour sonore. Il aborde des répertoires, des pratiques musicales et des techniques d’une grande diversité géographique et culturelle. L’analyse porte sur les modalités propres au sonore et sur ses interactions avec (...)

  • 25 | 2012
    La vie d’artiste
    Couverture CEM n°25

    « La vie d’artiste » envisagera le statut social du musicien, et plus particulièrement du musicien professionnel. Dans certaines sociétés, ce statut est reconnu de longue date, et il fait l’objet de codifications qui déterminent son rôle, ses prérogatives et ses devoirs ; en d’autres cas, la professionnalisation de l’activité musicale est une donnée récente, qui s’est imposée sous l’influence de divers facteurs : nouveaux contextes de performance, nouveaux débouchés, tourn(...)

  • 24 | 2011
    Questions d’éthique
    Couverture du n°24

    Comme tout chercheur, l’ethnomusicologue se doit de respecter certains principes déontologiques en différentes phases de son activité, notamment la collecte, l’archivage, l’analyse, la communication et la publication. Comment la recherche a-t-elle évolué pour s’adapter aux conditions de terrains souvent marqués par les migrations, les conflits ou les tensions économiques et religieuses ?

  • 23 | 2010
    Émotions
    Émotions

    L’étude des relations entre musique et émotions – historiquement un problème avant tout philosophique – connaît depuis quelques années un développement croissant dans le domaine des sciences cognitives. La plupart des théories émises reposent sur des approches de type esthétique ou psychologique, généralement centrées sur les répertoires classiques occidentaux, avec quelques incursions dans le domaine des musiques « actuelles ».
    Bien que cette question puisse a priori co(...)

  • 22 | 2009
    Mémoire, traces, histoire
    Couverture du n°22

    Le champ musical est à la fois porteur et producteur d’histoire. Mythes et épopées, récits chantés de nature historique, dynastique ou généalogique, activités rituelles ou traditionnelles de musiciens et de chanteurs : les musiques de l’oralité jouent un rôle important comme supports de la mémoire sociale et collective.
    À travers leurs formes, genres, répertoires, techniques et styles, ces musiques portent la marque de l’histoire, qu’elle fasse état d’une grande stabilité (...)

  • 21 | 2008
    Performance(s)
    Couverture n°21

    Dans le monde anglophone, les performance studies sont depuis longtemps un domaine à part entière de l’anthropologie de la musique et des arts scéniques (en anglais : performing arts). C’est grâce aux travaux de Richard Schechner, de Victor Turner ou, pour ce qui est de la musique, de Bruno Nettl que la discipline a acquis ses lettres de noblesse. Or le concept a tardé à s’imposer parmi les chercheurs francophones, probablement en raison de l’ambiguïté que comporte en franç(...)

  • 20 | 2007
    Identités musicales

    La notion d’identité musicale se réfère autant à celle d’appartenance – qui en fonde la dimension collective – qu’à celle de goût – qui en détermine la composante individuelle. Mais cette dernière renvoie à son tour, en partie, à la société. L’identité musicale ne saurait donc être acquise une fois pour toutes. Elle résulte de processus à la fois cumulatifs et sélectifs, mais aussi conscients et subconscients, imposés et librement choisis, dont la résultante constitue « l’i(...)

Cahiers de musiques traditionnelles

  • 19 | 2006
    Chamanisme et possession
    Couverture n°19

    Le chamanisme et les cultes de possession intéressent aujourd’hui un large public en quête de nouvelles formes de religiosité ; ils sont aussi au centre de nombreux travaux récents en anthropologie sociale et religieuse. En dépit d’univers symboliques largement comparables, il est communément admis que la distinction entre ces deux formes rituelles réside dans le fait que, dans le chamanisme, c’est l’officiant qui est censé « voyager » hors de son corps à la rencontre d’un (...)

  • 18 | 2005
    Entre femmes
    Entre femmes

    Jusqu’à récemment, les musiques pratiquées par les femmes ont dans leur ensemble été moins étudiées que leur contrepartie masculine, probablement du simple fait que la majorité des chercheurs étaient des hommes. En offrant la parole à des femmes originaires de cultures très diverses, ce dossier contribuera à rétablir l’équilibre. La réunion de regards féminins sur des musiques de femmes permettra aussi de déterminer s’il existe une sensibilité et un point de vue proprement (...)

  • 17 | 2004
    Formes musicales
    Formes musicales

    En musique, la notion de forme est directement liée à celle de système musical.
    C'est en effet à l'intérieur d'un cadre de référence culturellement déterminé que l'intention musicale se manifeste, qu'elle " prend forme ". Sa mise en œuvre procède d'un consensus, qui fait qu'à telle occasion répond en principe telle forme ; mais elle est également conditionnée par les diverses subjectivités mises en relation lors de la performance musicale : celle des " musiquant " comme ce(...)

  • 16 | 2003
    Musiques à voir
    Musiques à voir

    « Musiques à voir » : ce volume aurait aussi pu s’appeler « La musique et le son dans les musées de société ». En effet, à l’heure ou de nombreux musées d’ethnographie sont remis en question, sinon toujours dans leur rôle culturel et pédagogique, du moins dans leur conception muséographique actuelle, il devient urgent de réaffirmer leur importance, mais en tenant compte de l’évolution des mentalités et des technologies. « Si le musée veut retrouver une utilité sociale, il f(...)

  • 15 | 2002
    Histoires de vies
    Couverture n°15

    La musicologie est à la fois l'étude de la musique en soi - y compris ses formes, ses structures et son esthétique - et celle de l'homme faiseur de musique. A cet égard, la musicologie classique et historique a toujours attribué une importance prépondérante à la biographie des grands compositeurs et à leur place dans le développement de l'art musical occidental. Plus portée sur l'observation de la musique en tant que fait social et culturel, l'ethnomusicologie s'attache gén(...)

  • 14 | 2001
    Le geste musical
    Couverture n°14-2001

    Seuls la musique des sphères, la harpe éolienne et quelques instruments électroniques récents se passent de l'homme pour être mis en vibration. C'est finalement au corps humain que revient le rôle d'agitateur, de stimulateur et d'organisateur de la matière sonore.
    Au plus intime du corps naît la voix. A l'origine cachée du chant, un mouvement intérieur se traduit en geste phonatoire. La danse n'est pas loin : les pieds, les mains, spontanément, répondent à ce surgissement (...)

  • 13 | 2001
    Métissages
    Métissages

    Un courant important de la création artistique contemporaine, tant savante que populaire, est fondé sur les rencontres et les emprunts interculturels. Le phénomène n’est cependant pas nouveau : réalité tant physique que sociale et culturelle, le métissage adopte en musique des formes extrêmement variées. Quelles en sont les modalités ? Comment le métissage s’opère-t-il dans tel ou tel contexte ? En quoi se différencie-t-il des cas de "fusion" et d’hybridation liées à la wor(...)

  • 12 | 1999
    Noter la musique
    Noter la musique

    Transcrire ou décrire : tel est le dilemne auquel sont souvent confrontés les ethnomusicologues. A qui s'adresse la notation ? au praticien ? au musicologue ? Quel est son but ? aide-mémoire ? aide à l'apprentissage ? fixation ? possibilités comparatives ? Qu'y a-t-il lieu de noter ? hauteurs, durées, timbre, geste du musicien ? Où en sommes-nous aujourd'hui avec les nouveaux outils technologiques (ordinateur, playback, Sonagraph, etc.) dont nous disposons ? Doivent-ils nou(...)

  • 11 | 1998
    Paroles de musiciens
    Couverture-Cahiers de musiques traditionnelles, N°11, 1998

    Comment les musiciens témoignent-ils verbalement de leur pratique vocale ou instrumentale ? Que disent-ils de la musique qu'ils jouent ? Quelle valeur et quelle signification donnent-ils à leur pratique ? Dans quel cadre s'inscrit-elle pour eux ? Et encore, quels discours font ceux qui, dans une culture donnée, réfléchissent au pourquoi et au comment de la création artistique : théoriciens, philosophes, esthètes, poètes ?... Quelles sont les dimensions cognitives et extramu(...)

  • 10 | 1997
    Rythmes
    Rythmes

    Les ethnomusicologues n’abordent généralement pas de front les questions liées à ce que la musicologie occidentale désigne par le terme « rythme ». Le volume que les Cahiers de musiques traditionnelles consacrent à ce sujet semble donc répondre à un réel besoin et ouvre un débat qui devrait se poursuivre longtemps encore.

  • 9 | 1996
    Nouveaux enjeux
    Couverture n° 59

    L’expansion des modèles culturels occidentaux à l’ensemble de la planète menace-t-elle les identités régionales ou est-elle susceptible de les enrichir ? L’ethnomusicologue doit-il concentrer ses recherches sur des domaines musicaux qui ne sont parfois plus que des survivances de sociétés en péril, ou au contraire se situer dans une "ethnomusicologie du présent" sensible aux changements ? Quelle est sa position face aux musiques urbaines, au développement du phénomène du "c(...)

  • 8 | 1995
    Terrains
    Terrains

    Au moment où les musiques du monde viennent retentir à nos portes et jusque dans nos maisons par le biais des concerts, des disques, des films, des CD Rom etc., il semble utile de rappeler que toute connaissance et toute appréciation des musiques d’ailleurs requiert une immersion plus ou moins prolongée dans le pays qui les a vues naître. Le lieu de cette expérience en quelque sorte initiatique, c’est ce qu’ethnologues et ethnomusicologues appellent « le terrain ».
    Les con(...)

  • 7 | 1994
    Esthétiques
    Esthétiques

    Si nous avons l’habitude d’envisager le champ de l’esthétique à la lumière de notre sensibilité et de nos goûts personnels, nous constatons qu’en d’autres temps et en d’autres lieux, il est surtout affaire de conformité, et que l’éventuelle originalité d’un artiste, d’un artisan ou d’un musicien n’y est jugée pertinente que dans la mesure où elle s’inscrit dans les limites assignées par la tradition à la créativité individuelle. Dans le contexte de nombreuses civilisations,(...)

  • 6 | 1993
    Polyphonies
    Couverture n°6

    Aujourd'hui plus que jamais, l'intensification des échanges culturels donne accès aux musiques du monde entier. Le disque, le film, le concert et le livre permettent d'apprécier les expressions musicales des civilisations les plus diverses et les plus méconnues.
    Afin d'approfondir l'approche de ces différences, les Cahiers de musiques traditionnelles offrent à leurs lecteurs une tribune ethnomusicologique francophone annuelle, dont chaque numéro est centré sur un dossier r(...)

  • 5 | 1992
    Musiques rituelles
    Musiques rituelles

    Il n'est pas de peuple sans rites, de même qu'il n'est pas de peuple sans musique. De tout temps et en tout lieu, l'homme a eu recours à des pratiques destinées à organiser les relations entre l'individu ou la collectivité et les cycles biologiques et astronomiques régissant l'existence. Reposant sur une cosmologie et un réseau de croyances propres à une civilisation ou à un groupe déterminé, les rites répondent aux interrogations les plus fondamentales de l'être humain su(...)

  • 4 | 1991
    Voix
    Voix

    Le thème de ce quatrième volume est celui de la Voix dans les musiques traditionnelles. Chantée ou parlée, celle-ci est l’organe essentiel de la communication. Dans de nombreuses civilisations, elle constitue en outre la référence suprême de la musique instrumentale, dont les critères d’excellence reposent justement sur son aptitude à imiter la voix, à en reproduire le timbre et les inflexions.

  • 3 | 1990
    Musique et pouvoirs
    Musique et pouvoirs

    Selon une croyance quasi universelle, certaines musiques sont investies de pouvoirs, d'où leur efficacité dans des rites permettant à l'individu ou à la collectivité de communiquer avec le monde invisible. D'autres musiques sont porteuses de messages subliminaux et d'effets, dans la mesure où leurs formes sont adaptées à leur finalité. Ainsi, l'usage de la musique à des fins politiques est fréquent, en tant que signe du pouvoir ou que de véhicule de sa propagation. Cette r(...)

  • 2 | 1989
    Instrumental
    Instrumental

    La beauté des formes de certains instruments, la perfection de leurs proportions et la richesse de leur timbre témoignent d'une science qui n'a cessé d'émerveiller des générations de musiciens et de mélomanes. Reflet de cette vieille fascination, ce volume se veut une contribution nouvelle à une branche bien vivante de la connaissance musicale : l'organologie.

  • 1 | 1988
    De bouche à oreille
    De bouche à oreille

    Ce premier dossier aborde le thème de la transmission de la musique, processus souvent ébranlé dans ses fondements mêmes par les transformations radicales de l'environnement socio-culturel. Dans la multiplicité de ses modalités, cette transmission met en évidence des méthodes d'apprentissage qui sont en soi révélatrices des structures sociales propres à chaque culture.