Navigation – Plan du site
Travaux récents

Thèses d’ethnomusicologie en français

p. 243

Texte intégral

1Le développement des études ethnomusicologiques au cours de la dernière décennie a eu pour conséquence, en France notamment, une floraison de thèses soutenues dans le cadre de l’Université de Paris X-Nanterre, de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), et, dans une moindre mesure, des Université de Paris IV-Sorbonne, de Paris V-René Descartes et de Lumière-Lyon II. Il a paru souhaitable de proposer ici de courts résumés de ces thèses, à la diffusion trop souvent confidentielle, de façon à les faire connaître et à favoriser ainsi les échanges entre jeunes chercheurs et institutions.

2Les sujets traités sont d’une grande diversité: organologie, systématique musicale, monographie, diasporas musicales… Ces thèses sont le plus souvent accompagnées d’un CD ou d’une cassette d’exemples musicaux, voire d’une cassette vidéo.

3Seules sont ici prises en considération les thèses soutenues depuis 1996 dont les résumés ont été fournis par leurs auteurs. Il est possible que certaines thèses nous aient échappé: nous prions donc leurs auteurs de bien vouloir en envoyer le résumé à la rédaction des Cahiers sous la forme communément adoptée ci-dessous. Cette nouvelle rubrique des Cahiers de musiques traditionnelles est destinée à recenser toutes les thèses d’ethnomusicologie rédigées en langue française, quel que soit leur pays d’origine; ellepourra devenir régulière dans la mesure où elle est alimentée directement par les thésards eux-mêmes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Thèses d’ethnomusicologie en français », Cahiers d’ethnomusicologie, 11 | 1998, 243.

Référence électronique

« Thèses d’ethnomusicologie en français », Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 11 | 1998, mis en ligne le 07 janvier 2012, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://ethnomusicologie.revues.org/1641

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page